Das berühmte Blue Book über das Massaker an den Herero und Nama

Neues Buch einer französischen Autorin, Elise Fontenaille-N’Diaye, die im Zuge der Aufarbeitung 100 Jahre Weltkrieg 1948-18 Nachforschungen über ihren Urgroßvater anstellte:

blue book

Récit/Roman, Erzählung, Verlag Calmann-Lévy, 2015, 212 p.
ISBN/ISSN 978-2-7021-4412-1
Entdeckt bei Etonnants Voyageurs, dem internationalen Buch- und Filmfestival, das im Mai 2015 in St. Malo stattfand.

« Blue book » était parmi les 6 derniers romans en lice pour le Prix Ouest-France Etonnants Voyageurs, Festival international du livre et du film à St. Malo.
Stimulée par le centenaire de la Grande Guerre, Élise Fontenaille-N’Diaye a voulu écrire sur son arrière grand-père, le général Charles Mangin, dit « le Boucher du Maroc », « le Broyeur de Noir(s) », « le Boucher de Verdun »… Alors qu’elle suit ses traces sur le Chemin des dames, avec ses troupes noires, puis après la Victoire dans la Rhénanie vaincue, elle en vient à s’intéresser à l’histoire coloniale allemande.
Il est une chose dont peu se souviennent, c’est que l’Allemagne fut une puissance colonisatrice. De 1883 à 1916, elle occupa ce qu’on appelait alors le Sud-Ouest africain, l’actuelle Namibie. Il en est une autre que beaucoup ignorent, c’est que cette colonie fut le théâtre du premier génocide du XXe siècle. Un génocide oublié, occulté même, car le premier rapport officiel – le fameux Blue Book – sur le massacre des Hereros et des Namas fut soustrait à la connaissance du public en 1926.
Élise Fontenaille-N’Diaye, alors qu’elle enquêtait sur son aïeul, le général Mangin, a retrouvé ce rapport disparu. Dès lors, elle se devait de raconter.
Si ce livre vise à ranimer le souvenir de cette sombre page de l’histoire du colonialisme, il ne se veut pas un ouvrage de spécialiste. L’auteure y livre son point de vue d’écrivain, son point de vue personnel. Quelque part entre le désert du Kalahari et la presqu’île de Shark Island, au large de Lüderitz, s’est déroulée une macabre répétition générale, préfiguration des génocides à venir.
(c) 2015 schulthess.com

Publicités