WINNIE

Winnie
arte.tv 85 Min.
Verfügbar von 06.03.2018 bis 03.05.2018
Ein Film von Pascale Lamche
Die kontoverse Lebensgeschichte von Winnie Madikizela-Mandela, die am 2. April 2018 im Alter von 81 Jahren gestorben ist. Ihr Aufstieg zur Ikone des Befreiungskampfes gegen das südafrikanische Apartheidregime und der tiefe Sturz in den Übergangsjahren nach der Apartheid wird hier zum ersten Mal im geschichtlichen Kontext beleuchtet.

Winnie Madikizela-Mandelas kontroverse Lebensgeschichte hat etwas von einer epischen Tragödie. Sie war der leuchtende Freiheitsengel im Kampf gegen das Apartheidregime. Unerbittlich und unerschrocken bekämpfte sie die rassistische Tagespolitik des Regimes, während ihr Ehemann Nelson Mandela 27 Jahre lang überwiegend auf der Gefängnisinsel Robben Island weggesperrt war. Nach seiner Freilassung im Jahr 1990 konnte der Machtwechsel, für den Winnie so lange gekämpft hatte, endlich Realität werden. Aber Winnies kompromisslose Radikalität wurde ihr zum Verhängnis. Ihre Feinde waren immer noch mächtig genug und warfen ihr kriminelle Aktivitäten vor. Sie stürzte tief aus der Höhe, in die sie einst gehoben wurde, und landete in den Übergangsjahren nach der Apartheid schnell im politischen Abseits. Sie musste sich sogar von Nelson scheiden lassen. Zum ersten Mal versucht ein Dokumentarfilm aufzuzeigen, wie politische Manöver und Intrigen die Dämonisierung Winnies in Gang setzten und ihres zu einem der tragischsten Frauenschicksale in der zeitgenössischen Politik machten. Winnie Madikizela-Mandela, die heute über 80 Jahre alt ist, erzählt im Film selbst über diese Zeit. Ihre persönliche Einschätzung der Ereignisse wird ergänzt durch Interviews mit Personen, die ihr nahestanden, aber auch von Feinden, die ihren Sturz bewusst inszenierten.
Regie : Pascale Lamche
Land :Frankreich, Südafrika
Jahr : 2016
© 2018 ARTE

Winnie
France, Pays-Bas, Afrique du Sud | 2017 | 98 minutes
Un film de Pascale Lamche
Personnalité politique mondialement célèbre dont l’ascension et la chute tissent une véritable tragédie épique et dont la trajectoire radicale riche en faits d’armes et en zones d’ombres tend un miroir révélateur sur l’Afrique du Sud contemporaine, Winnie Madikizela Mandela, la seconde épouse de Nelson Mandela, est le sujet du documentaire Winnie de Pascale Lamche.
« Pour la première fois, ce film assemble toutes les parties et dévoile son immense contribution à la lutte pour renverser le régime de l’apartheid, en mélangeant le point de vue intime de Winnie et de ses proches, avec les témoignages de ses ennemis qui ont tout fait pour tenter d’éteindre sa capacité radicale à mener une révolution » souligne la réalisatrice.
© 2017 film-documentaire.fr

Winnie Mandela, la mère de la nation sud-africaine est décédée
afrik.com – mardi 3 avril 2018 / par Ali Attar

Seconde épouse de Nelson Mandela, entre 1958 et 1996, Winnie Mandela a accompagné Madiba pendant une grande partie de sa vie. Elle est décédé lundi 2 avril à l’age de 81 ans. Sans Winnie il n’y aurait peut être pas pu y avoir Nelson Mandela.
Winnie Mandela a accompagné Nelson Mandela pendant une grande partie de sa vie. Mais là où son ex-époux, décédé le 5 décembre 2013, prônait la paix et la réconciliation, Winnie Mandela a toujours adopté une ligne beaucoup plus radicale. Celle qui fut surnommée « la mère de la nation » a longtemps continué à se battre contre un régime qu’elle considérait toujours illégitime.
Née en 1936 dans le sud du pays, Winnie Mandela fut en 1955 la première assis­tante sociale noire d’Afrique du Sud. Elle épousera Nelson Mandela en 1958 et deviendra après l’ar­res­ta­tion de son mari, une figure du Congrès natio­nal afri­cain (ANC).
Très extrême, ses déclarations après la mort de Nelson Mandela avait secoué l’histoire officielle : «  Si je ne m’étais pas battue, il n’y aurait pas eu de Mandela (…). La lutte contre l’apartheid ne s’était pas déroulée seulement dans les geôles sud-africaines, où Nelson Mandela a passé 27 ans de sa vie (…). Le monde entier l’aurait oublié et il serait mort en prison, comme le souhaitaient ceux qui l’y ont jeté (…). Nous étions la chair à canon (…). Ce qu’ont connu Mandela et les leaders de l’ANC en prison, à Robben Island, n’a rien de commun avec les épreuves qu’ont traversées le peuple sud-africain et nous, les militants de base de l’ANC, pendant toute ces années (…). Nous étions la chair à canon du combat contre l’ennemi. Eux, en prison, n’ont jamais été torturés comme nous l’avons été ».
Pour Winnie Mandela, épouse controversée mais figure très populaire de la lutte contre l’apartheid, Madiba« était libre de croire en la paix tandis que nous, qui subissions la violence de l’apartheid, n’étions pas à l’aise avec cette notion (…). Nous n’avions que des pierres contre les armes modernes. Nous n’avions pas d’autre choix que de répondre à la violence par la violence. C’était ça, la réalité de l’époque  ».
La nation arc en ciel lui rendra hommage lors d’obsèques officielles le 14 avril.
© 2018 afrik.com

Winnie (2017)
1h 38min | Documentary | 22 June 2017 (Netherlands)
IMDb

affiche
PLOT
While her husband served a life sentence, paradoxically kept safe and morally uncontaminated, Winnie Mandela rode the raw violence of apartheid, fighting on the front line and underground. This is the untold stor© 2018y of the mysterious forces that combined to take her down, labeling him a saint, her, a sinner.
Winnie Madikizela Mandela is one of the most misunderstood and intriguingly powerful contemporary female political figures. Her rise and seeming fall from grace, bear the hallmarks of epic tragedy.
© 2018 imdb.com

Und jetzt gibt es neue Erkenntnisse: zwei Zeugenaussagen entlasten sie.
Mort de Stompie Seipei : deux témoignages disculpent Winnie Mandela
BBC – 09.04.2018
Deux témoignages semblent confirmer la thèse avancée par le commissaire de police, George Fivaz, qui a indiqué qu’il n’y avait pas de preuves reliant Winnie Mandela à la mort de Stompie Seipei.
La mère de Stompie Seipei a souligné qu’elle ne croit pas à l’implication de Winnie dans la mort de son fils. …
A ce premier témoignage s’ajoute celui de Paul Erasmus.
L’espion qui travaillait pour une unité appelée Stratcom au moment des faits, a déclaré que Winnie était la cible d’une campagne de propagande lancée par le gouvernement sud-africain.
De fausses informations ont été répandues via des médias inféodés au régime d’apartheid pour discréditer non seulement Winnie Mandela mais aussi l’ANC. (…)
© 2018 bbc.com/afrique

2 réflexions au sujet de « WINNIE »

  1. Ping : WINNIE — aramata | BLACK MEDIA GROUP GERMANY

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s